​ Saint-Philbert-de-Grand-Lieu ​- ​Inscription funéraire pour Guntarius  ​  ​  ​  ​


Saint-Philbert-de-Grand-Lieu ​- ​Inscription funéraire pour Guntarius

Corpus des Inscriptions de la France Médiévale, vol. Hors-série I, nº18 ​  ​


Description générale

Inscription funéraire à caractère tumulaire. 
Dalle funéraire. ​ Pierre.  Anciennement fixée dans un cadre en bois, cette inscription a été restaurée récemment ; elle est aujourd’hui présentée dans une vitrine près du pilier situé au sud de l’entrée du chœur, dans l’ancienne église abbatiale Saint-Philibert. Elle a été découverte dans la crypte à la fin du XIXe siècle, dans des travaux qui ne furent accompagnés d’aucune observation archéologique. Cette épitaphe est inscrite sur une pierre mesurant 40 x 28 cm. Le texte prend place dans les quatre angles laissés libres par la sculpture d’une croix centrale à branches égales allant jusqu’au bord. L’inscription est pratiquement complète ; la pierre est fendue dans l’angle supérieur droit et il manque quelques centimètres à gauche. La partie basse, plus grossièrement taillée, laisse supposer qu’il s’agissait d’une stèle, même si l’aménagement actuel interdit de vérifier cette hypothèse.
Datation : seconde moitié du IXe ou Xe siècle [datation paléographique].

Bibliographie

Lecture d’après l’original (vérifié en 2015).
Guilhermy, Inscriptions de la France, 1873-1877, p. 102 [texte] ; Maitre, « Rapport Déas », 1896, p. 535 [texte] et pl. 8 [dessin] ; Maitre, « Église carolingienne », 1898, p. 195-196 [texte] et pl. 8 [reproduction] ; Treffort, Mémoires carolingiennes, 2007, p. 135 [texte] et ill. 29 [photo] ; CIFM, 23, n°104, p. 107-108 [texte, traduction, photo, commentaire] ; Treffort, « L’abbatiale carolingienne », 2015, p. 152-153 [photo, texte, commentaire].

Description paléographique

La pierre semble avoir été parfaitement préparée pour recevoir le texte : de part et d’autre des branches de la croix, une double réglure – encore perceptible par endroits – a présidé à la mise en page du texte qui respecte les césures logiques du texte : en haut à gauche, on trouve la formule introductive, en haut à droite, le nom du défunt, en bas à gauche, sa fonction dans le monastère, en bas à droite enfin, la date de sa mort. Le texte ne se lit donc pas par ligne mais par section. L’écriture est composée de capitales romaines assez amples, mises à part quelques exceptions, comme le G carré ; un O (sur 5) est en losange. On peut remarquer aussi les M aux hastes latérales très écartées. Les lettres, assez régulières, mesurent environ 2,5 cm de haut. Sous l’angle inférieur gauche, après monachus, la suite, et sacerdos, a été gravée de manière plus légère ; bien que le champ épigraphique ait été préparé dès le départ pour recevoir cette formule, on peut se demander si elle a été gravée en même temps. Les mots ne sont pas séparés par des espaces, mais une ponctuation par trois points superposés est visible dans l’expression de la date, seule également à utiliser des abréviations marquées par des tildes droits (dans idus, junii et Domino). Aucune lettre n’est décorée, mais l’usage de nombreux enclavements (V dans Q, I dans C, O sur L, I sur R, I sur M, H dans C), entrelacements (H et I, N et I, M et O, N et I) et conjonctions (MV et AN) montre une réelle recherche graphique.








Édition imitative


Partie supérieure gauche (1)
1 ​HIC ​REQVI
2 ​ESCIT ​IN ​
3 ​TVMVLO ​

Partie supérieure droite (2)
1 ​GVNTA
2 ​RIVS ​NO
3 ​MINE ​

Partie inférieure gauche (3)
1 ​MONACHVS ​
2 ​ET ​[.]ACE ​
3 ​---

Partie inférieure droite (4)
1 ​QVI ​⁝ ​V ​⁝ ​ID̅ ​
2 ​IVN̅ ​⁝ ​OBI
3 ​---]T ​IN ​DN̅O ​

Partie supérieure gauche (1)
1 ​HIC ​REQVI
2 ​ESCIT ​IN ​
3 ​TVMVLO ​

Partie supérieure droite (2)
1 ​VNTA
2 ​RIVS ​NO
3 ​MINE ​

Partie inférieure gauche (3)
1 ​MONACHVS ​
2 ​ET ​[.]ACE ​
3 ​---

Partie inférieure droite (4)
1 ​QVI ​⁝ ​V ​⁝ ​ID̅ ​
2 ​IVN̅ ​⁝ ​OBI
3 ​---]T ​IN ​DN̅O ​

<div xmlns="http://www.tei-c.org/ns/1.0" type="edition" xml:lang="la" rend="no-space" part="N" org="uniform" sample="complete"> <desc type="imitative">Partie supérieure gauche (1)</desc> <ab part="N"> <s xml:id="s-1" part="N"> <lb n="1"></lb> <w lemmaRef="#l-hic-adv"> <choice> <orig> <seg rend="entrelacement" part="N">HI</seg>C</orig> <reg>hic</reg> </choice> </w> <w lemmaRef="#l-requiere"> <choice> <orig> <g corresp="#R-boucle-decollee"></g>E<seg rend="enclavement" part="N"> <hi rend="enclavant"> <damage>Q</damage> </hi> <hi rend="enclavé"> <choice> <orig>V</orig> <reg instant="false">U</reg> </choice> </hi> </seg> <damage>I</damage> <lb n="2" break="no"></lb>ES<seg rend="enclavement" part="N"> <hi rend="enclavant">C</hi> <hi rend="enclavé">I</hi> </seg>T</orig> <reg>requiescit</reg> </choice> </w> <w lemmaRef="#l-in"> <choice> <orig> <seg rend="entrelacement" part="N">IN</seg> </orig> <reg>in</reg> </choice> </w> <lb n="3"></lb> <w lemmaRef="#l-tumulus"> <choice> <orig>T<choice> <orig>V</orig> <reg instant="false">U</reg> </choice> <seg rend="conjonction" part="N"> <g corresp="#M-jamb-ecart"></g> <choice> <orig>V</orig> <reg instant="false">U</reg> </choice> </seg> <seg rend="semi-enclavement" part="N"> <hi rend="enclavant">L</hi> <hi rend="enclavé">O</hi> </seg> </orig> <reg>tumulo</reg> </choice> </w> </s> </ab> <desc type="imitative">Partie supérieure droite (2)</desc> <ab part="N"> <s corresp="#s-1" part="N"> <lb n="1"></lb> <persName corresp="Guntarius" instant="false" full="yes"> <w lemmaRef="#l-Guntarius"> <choice> <orig> <damage> <g corresp="#G-carre"></g> </damage> <choice> <orig>V</orig> <reg instant="false">U</reg> </choice>NT<g corresp="#A-sans-traverse"></g> <lb n="2" break="no"></lb> <seg rend="semi-enclavement" part="N"> <hi rend="enclavant">R</hi> <hi rend="enclavé">I</hi> </seg> <choice> <orig>V</orig> <reg instant="false">U</reg> </choice>S</orig> <reg>guntarius</reg> </choice> </w> </persName> <w lemmaRef="#l-nominus"> <choice> <orig>NO<lb n="3" break="no"></lb> <g corresp="#M-jamb-ecart"></g> <damage>I</damage>NE</orig> <reg>nomine</reg> </choice> </w> </s> </ab> <desc type="imitative">Partie inférieure gauche (3)</desc> <ab part="N"> <s corresp="#s-1" part="N"> <lb n="1"></lb> <w lemmaRef="#l-monachus"> <choice> <orig> <seg rend="entrelacement" part="N"> <g corresp="#M-jamb-ecart"></g> <g corresp="#O-losange"></g> </seg> <seg rend="conjonction" part="N">NA</seg> <seg rend="enclavement" part="N"> <hi rend="enclavant">C</hi> <hi rend="enclavé">H</hi> </seg> <choice> <orig>V</orig> <reg instant="false">U</reg> </choice>S</orig> <reg>monachus</reg> </choice> </w> <lb n="2"></lb> <w lemmaRef="#l-et"> <choice> <orig>ET</orig> <reg>et</reg> </choice> </w> <w lemmaRef="#l-sacerdos"> <choice> <orig> <choice> <abbr type="suspension"> <supplied reason="lost" unit="character" extent="1" instant="false">S</supplied> <g corresp="#A-sans-traverse"></g>CE</abbr> <expan instant="false">SACE<ex instant="false">rdos</ex> </expan> </choice> </orig> <reg>sacerdos</reg> </choice> </w> <lb n="3"></lb> <gap reason="lost" unit="character" extent="unknown" instant="false"></gap> </s> </ab> <desc type="imitative">Partie inférieure droite (4)</desc> <ab part="N"> <s corresp="#s-1" part="N"> <lb n="1"></lb> <w lemmaRef="#l-qui"> <choice> <orig>Q<choice> <orig>V</orig> <reg instant="false">U</reg> </choice>I</orig> <reg>qui</reg> </choice> </w> <orig> <pc type="3points" part="N">⁝</pc> </orig> <num style="roman" type="ordinal" n="5">V</num> <orig> <pc type="3points" part="N">⁝</pc> </orig> <w lemmaRef="#l-idus"> <choice> <orig> <choice> <abbr type="suspension,sign-spec">ID<hi rend="superscript"> <am instant="false">̅</am> </hi> </abbr> <expan instant="false">id<ex instant="false">us</ex> </expan> </choice> </orig> <reg>idus</reg> </choice> </w> <lb n="2"></lb> <w lemmaRef="#l-junius"> <choice> <orig> <choice> <abbr type="suspension,sign-spec"> <choice> <orig>I</orig> <reg instant="false">J</reg> </choice> <choice> <orig>V</orig> <reg instant="false">U</reg> </choice>N<hi rend="superscript"> <am instant="false">̅</am> </hi> </abbr> <expan instant="false">JUN<ex instant="false">II</ex> </expan> </choice> </orig> <reg>junii</reg> </choice> </w> <orig> <pc type="3points" part="N">⁝</pc> </orig> <w lemmaRef="#l-obire"> <choice> <orig>OBI<lb n="3" break="no"></lb> <supplied reason="lost" unit="character" extent="1" instant="false">I</supplied>T</orig> <reg>obiit</reg> </choice> </w> <w lemmaRef="#l-in"> <choice> <orig> <seg rend="entrelacement" part="N">IN</seg> </orig> <reg>in</reg> </choice> </w> <w lemmaRef="#l-dominus-nomp"> <choice> <orig> <choice> <abbr type="contraction,sign-spec" subtype="nomina-sacra">DN<hi rend="superscript"> <am instant="false">̅</am> </hi>O</abbr> <expan instant="false">D<ex instant="false">OMI</ex>NO</expan> </choice> </orig> <reg>domino</reg> </choice> </w> <reg instant="false"> <pc type="point" part="N">.</pc> </reg> </s> </ab> </div>

Partie supérieure gauche (1)
1 ​HIC ​REQVI
2 ​ESCIT ​IN ​
3 ​TVMVLO ​

Partie supérieure droite (2)
1 ​VNTA
2 ​RIVS ​NO
3 ​MINE ​

Partie inférieure gauche (3)
1 ​MONACHVS ​
2 ​ET ​[.]ACE ​
3 ​---

Partie inférieure droite (4)
1 ​QVI ​⁝ ​V ​⁝ ​ID̅ ​
2 ​IVN̅ ​⁝ ​OBI
3 ​---]T ​IN ​DN̅O ​

Légende

Rouge : caractères allographes.



Partie supérieure gauche (1)
1 ​HIC ​REQVI
2 ​ESCIT ​IN ​
3 ​TVMVLO ​

Partie supérieure droite (2)
1 ​VNTA
2 ​RIVS ​NO
3 ​MINE ​

Partie inférieure gauche (3)
1 ​MONACHVS ​
2 ​ET ​[.]ACE ​
3 ​---

Partie inférieure droite (4)
1 ​QVI ​⁝ ​V ​⁝ ​ID̅ ​
2 ​IVN̅ ​⁝ ​OBI
3 ​---]T ​IN ​DN̅O ​

Légende

Bleu : mot abrégé.
Rouge : signe d'abréviation.



Partie supérieure gauche (1)
1 ​HIC ​REQVI
2 ​ESCIT ​IN ​
3 ​TVMVLO ​

Partie supérieure droite (2)
1 ​VNTA
2 ​RIVS ​NO
3 ​MINE ​

Partie inférieure gauche (3)
1 ​MO NA CHVS ​
2 ​ET ​[.]ACE ​
3 ​---

Partie inférieure droite (4)
1 ​QVI ​⁝ ​V ​⁝ ​ID̅ ​
2 ​IVN̅ ​⁝ ​OBI
3 ​---]T ​IN ​DN̅O ​

Légende

Bleu : enclavement.
Orange : conjonction.
Rouge : entrelacement.



Partie supérieure gauche (1)
1 ​HICREQVI
2 ​ESCITIN
3 ​TVMVLO

Partie supérieure droite (2)
1 ​VNTA
2 ​RIVSNO
3 ​MINE

Partie inférieure gauche (3)
1 ​MONACHVS
2 ​ET[.]ACE
3 ​---

Partie inférieure droite (4)
1 ​QVIVID̅
2 ​IVN̅OBI
3 ​---]TINDN̅O

Légende

Représentation des espaces entre les lettres tels qu'ils sont dans l'inscription.
Rouge : signalement des figures qui s'interposent avec le texte.



Édition critique

Hic requiescit in tumulo Guntarius nomine monachus et sace(rdos) [---] qui ​V id(us) jun(ii) obi[i]t in D(omi)no.

Traduction

Ici repose dans ce tombeau Guntarius, moine et prêtre, qui est mort dans le Seigneur le 5 des ides de juin [9 juin].

Commentaire

Si sa mise en page est originale, ce texte n’est pas d’une grande qualité littéraire. Assez court, il dresse le portrait rapide du défunt dans des termes conventionnels ; l’expression hic requiescit in tumulo est en revanche tout à fait originale, contrairement aux formes approchées telles que obiit in Domnio ou obiit in Christo.

Cette inscription ne porte pas de date, et en l’absence de tout contexte stratigraphique, force est de recourir à la paléographie pour sa datation. Les capitales romaines bien formées, de même qu’un latin correct, suggèrent l’époque carolingienne. La présence de quelques caractères carrés et d’une triple ponctuation superposée se retrouve dans la seconde partie du IXe siècle sur la dalle de la comtesse Adda à Poitiers ou sur celle d’Amaricus, au milieu du Xe siècle, à Châtellerault. On peut proposer pour l’inscription de Guntarius une époque similaire.

Ce Guntarius n’est connu par aucune autre source, contemporaine ou postérieure[1]. Moine de Saint-Philibert, peut-être prêtre (même si le traitement de et sacerdos peut laisser planer quelques doutes), il a vraisemblablement été enterré dans l’abbatiale.




[1] Le nom Guntarius ou Guntharius est signalé plusieurs fois (ainsi que d’autres variantes) dans l’ouvrage de M.-Th. Morlet (VIe siècle, 697, 745 pour Guntharius, IXe, Xe, XIe siècle pour Guntarius). La graphie pourrait correspondre au IXe ou au Xe siècle ; Morlet, Les noms de personne, 1972, t. I, p. 117.